10
déc

V. La Guerre contre Pyrrhus

   Posted by: lfpncornelius   in

En 280, Pyrrhus, le roi d’Epire et neveu d’Alexandre le Grand, débarque dans le sud de l’Italie, alors appelée Magna Grecia, la Grande Grèce. Pyrrhus venait de consulter l’Oracle de Delphes qui lui avait prédit: « Tu peux vaincre les Romains ». Le roi d’Epire a pour ambition de créer un vaste Empire Grec à l’ouest.

Pyrrhus bat les Romains et leurs alliés à la Bataille d’Héraclée grâce à 20 éléphants de guerre et à 3000 cavaliers thessaliens. Dans sa conquête, Pyrrhus s’arrête passer l’hiver en Campanie et envoie son conseiller Cinéas à Rome pour signer un traité de paix. Mais le vieux consulaire aveugle Appius Claudius Caecus refuse catégoriquement, en disant aux sénateurs: « N’allez pas croire qu’un traité d’alliance vous délivrera de lui; vous vous attirerez seulement le mépris de nos alliés! Le premier qui vous attaquera vous croira alors facile à vaincre dès que Pyrrhus sera parti d’Italie sans avoir été puni de son audace« . Les Romains votent alors la continuité de la guerre et Cinéas dit à Pyrrhus « que le Sénat romain lui avait paru être une assemblée de rois ».

Les éléphants de Pyrrhus

En 279, le roi d’Epire bat de nouveau victorieusement les Romains à la Bataille d’Asculum, mais ses pertes sont énormes. Après la bataille, il s’exclama: « Si nous devons remporter une autre victoire contre les Romains, nous sommes perdus« . De là l’expression « victoire à la Pyrrhus » pour dire qu’un succès est obtenu à un prix trop élevé. Ensuite, Pyrrhus doit aller défendre la Sicile où les combats se sont étendus. Mais son armée est épuisée et il doit abandonner la Grande Grèce. En 275, Pyrrhus cherche à affronter les Romains dans un ultime combat décisif. La Bataille de Bénévent l’oppose alors aux troupes du consul Manius Curius Dentatus. Le roi d’Epire et son armée se voient rapidement submergés par les flèches enflammées des légions. Archi-battu, il est contraint de quitter l’Italie. Rentré dans son royaume, il cherche encore à livrer bataille aux peuples voisins et il décédera en 272.

Suite