10
déc

XVIII. Caesar Augustus

   Posted by: lfpncornelius   in

Selon Suétone, « Octave voulait même faire croire qu’il y avait dans son regard une autorité divine et, comme il le fixait sur quelqu’un, il aimait à lui voir baisser la tête comme ébloui par le soleil« . Fils de Gaius Octavius, un homo novus, gouverneur de Macédoine, Octave est issue d’une famille de la chevalerie et non d’une famille sénatoriale. Marc-Antoine l’accusera même d’être le descendant d’un esclave affranchi et d’un boulanger. En 42, Octavien fait diviniser Jules César et prend désormais le nom de Gaius Iulius Caesar Divus Filius.

            Octavien passe à l’attaque

Octavien, pour la seconde fois consul en 33, attaque dès sa prise en fonction Marc Antoine en plein Sénat, mais aussi Cléopâtre, Césarion et les Donations d’Alexandrie. Octavien et les Romains ne peuvent supporter la scission de l’Empire Romain entre l’Orient et l’Occident. De son côté, Antoine cherche à obtenir une véritable victoire sur les Parthes afin de rétablir sa cote de popularité auprès des Romains. Cependant, devant les attaques verbales d’Octavien, qui le traite entres autres de « tyran oriental », Antoine se résout à l’automne 33 à affronter son rival. Il retrouve Cléopâtre à Ephèse et rassemble ses 16 légions. En 32, Octavien renvoie de Rome les consuls Gnaeus Domitius Ahenobarbus et Gaius Sosius, ainsi que le quart du Sénat, au prétexte qu’ils sont tous des partisans d’Antoine. Octavien continue sa propagande proromaine et fait savoir partout que Cléopâtre, la courtisane Egyptienne, a l’intention de régner sur Rome. En fait, Octavien craint surtout Césarion: il est le véritable fils de Jules César, et pas lui. En 32, Rome déclare donc la guerre à l’Egypte.

Auguste et Livie

            Cléopâtre et Césarion

De son nom complet Cleopatra VII Thea Philopatrice, Cléopâtre est la fille du roi d’Egypte Ptolémée XII Aulète. La jeune reine d’Egypte a décidé d’unir la destinée de son royaume multimillénaire à celui de l’Empire romain naissant. Cléopâtre est une reine très cultivée et polyglotte. A sa mort en 51, son père lui laisse un royaume en proie à la famine et à la crise économique. Cléopâtre règne avec son frère, le jeune Ptolémée XIII et les deux souverains sont en conflits alors que Pompée et César débarquent. Jules César a l’intention d’annexer l’Egypte à Rome depuis déjà plusieurs années. Cependant, Cléopâtre, après s’être débarrassé de son jeune frère en le noyant dans le Nil, préfère donner à César tout ce qu’il demande plutôt que de voir l’Egypte annexée à Rome. En 47, César est d’accord avec ce principe car Cléopâtre s’engage à ravitailler son armée et non celle de ses ennemis républicains. Après une croisière sur le Nil, Cléopâtre donnera un fils à César. Cependant, pour la stabilité du pays, César demandera à Cléopâtre d’épouser son jeune frère Ptolémée XIV. En 46, Jules César les fait tous deux venir à Rome pour assister à son triomphe, et où défile sur un char leur sœur Arsinoé IV qui s’était révolté contre lui en Syrie. Le message de César est clair: Rome ne tolérera plus aucune révolte de l’Egypte.

A Rome, Cicéron rencontre Cléopâtre. Il écrit: « cette reine d’Egypte m’est odieuse« . Après les Ides de Mars, Cléopâtre, qui a fait une fausse couche, s’échappe de Rome et rentre en Egypte, où elle reprend le pouvoir et fait assassiner son frère Ptolémée XIV. En 43, elle renvoie les légions de César en Syrie et reprend le contrôle du pays. Mais le royaume d’Egypte n’est plus assez fort pour résister à la puissance de Rome. Et en 41, Cléopâtre décide de s’allier à Marc Antoine. César et Antoine n’ont cependant jamais considéré autrement Cléopâtre que comme une maîtresse exotique. De son côté, Cléopâtre voit les deux imperators romains comme les deux descendants des rois troyens. En effet, Antoine et César sont des membres la gens Julia, soit des descendants du légendaire Enée. Cléopâtre voit donc César et Antoine comme des rois orientaux, dont elle est apte à devenir l’épouse. En 34, après sa rupture avec Rome, Marc Antoine voit avec Cléopâtre le moyen de régner sur tout l’Orient en roi hellénistique, comme Alexandre le Grand. Tandis que Cléopâtre voit avec Antoine le moyen d’assurer l’hégémonie de l’Egypte en Orient.

Ptolémée XV Philopator Philometor Caesar est bien le fils de Jules César, cependant le dictateur ne reconnu jamais officiellement son fils. Au contraire, « il souffrit même que le fils qu’il eut de Cléopâtre fut appelé de son nom. Quelques auteurs grecs ont écrit que ce fils lui ressemblait pour la figure et la démarche. Marc Antoine affirma, en plein Sénat, que César l’avait reconnu, et il invoqua le témoignage de C. Matius, de C. Oppius et des autres amis du dictateur » (Suétone). « Les uns assuraient que César avait résolu de faire de l’Egypte le siège de cet Empire qui s’étendaient sur l’universalité des mers et des terres, et cela sous le prétexte qu’il aurait eu de Cléopâtre un fils nommé Césarion » (Nicolas de Damas). Le « Petit César » est officiellement reconnu par Marc-Antoine en 34. L’Imperator lui donne même le titre de « Roi des rois ». Autant dire qu’il fit de lui l’héritier de tout l’Empire Romain au nom de son père Jules César! Dès lors, Octavien n’aura plus qu’un but: abattre par tous les moyens son adversaire direct. Et pour cela, il lui faudra d’abord se débarrasser de Cléopâtre et Marc Antoine…

            Actium

Pour combattre Antoine et Cléopâtre, Octavien confie sa flotte à Agrippa. L’amiral doit permettre à Octavien de pouvoir débarquer en Grèce avec ses légions. Petit à petit, Agrippa réussit à enfermer Antoine et Cléopâtre et à installer un blocus autour de la baie d’Actium. Agrippa dispose de 400 navires, l’Egypte de 230 et 200 000 légionnaires sont prêts à s’affronter. Mais Antoine, qui a la suprématie sur terre, décide de suivre les conseils de Cléopâtre et de forcer le blocus d’Agrippa. Le 2 septembre 31, la flotte d’Antoine fait diversion afin de lui permettre de s’enfuir avec Cléopâtre. Octavien est surpris. Pendant ce temps, les légions de Marc-Antoine se replient en Macédoine. Mais Octavien ne s’avoue pas vaincu. Il rattrape les légions d’Antoine et parvient à les rallier à lui, en les soudoyant et en leur disant que leur général les a abandonnés. Le 9 septembre, les légions d’Antoine capitulent.

            La chute de l’Egypte

Marc Antoine et Cléopâtre ont rejoint Alexandrie. Pendant l’hiver, Antoine inscrit Césarion, qui vient de fêter ses 17 ans, sur la liste des citoyens romains. Mais pendant ce temps, Octavien marche sur Alexandrie. Les 4 légions d’Afrique, encore fidèles à Antoine, finissent par se rendre à Octavien au début de l’été. Le 30 juillet, Octavien assiège Alexandrie. Il entre dans la ville le 1er août. Cléopâtre s’enferme dans son tombeau. Marc-Antoine, se croyant trahi par Cléopâtre, se suicide. Et effectivement, Cléopâtre cherche bien à trouver un accord avec Octavien! Mais le nouveau maître de l’Empire romain ne veut rien entendre. Cléopâtre préfère donc se suicider plutôt que de terminer enchaînée dans le triomphe d’Octavien. Elle se donne la mort par le poison, après avoir réussit à mettre Césarion à l’abri en l’envoyant dans un port de la Mer Rouge, en direction de l’Inde. Mais le tuteur de Césarion réussit à convaincre son maître de retourner à Alexandrie rencontrer Octave… Quoi qu’il en soit de cette seule version officielle, Octavien finit par tuer Césarion en disant: « Il n’est pas bon qu’il y ait plusieurs Césars« . Le fils aîné d’Antoine connaîtra le même sort. L’Egypte devient alors une province romaine qu’Octavien administre personnellement. Et Marc Antoine est voué à la damnatio memoriae.

La mort de Cléopâtre

            Le principat et la pax romana

Après Actium, Agrippa retourne à Rome gouverner au nom d’Octavien, dont il peut utiliser le sceau. Mais Agrippa a bien du mal à gérer les vétérans et les partisans d’Antoine et Octavien doit finir par intervenir. En janvier 29, les portes du temple du dieu de la guerre Janus sont fermées. C’est le début de la Pax Romana, la Paix romaine. En août, Octavien célèbre son triple triomphe, puis inaugure le Temple de Divus Iulius et la Curia Iulia. En 28 et 27, Octavien choisit Agrippa comme co-consul. Ensemble, les deux hommes réduisent le Sénat de 900 à 600 membres, comme à l’époque de Sulla. Agrippa, lors de son troisième consulat, fait aussi construire le Panthéon, en hommage à tous les dieux de Rome. Le 16 janvier 27, Octavien reçoit du Sénat le surnom d’Augustus sur l’initiative du sénateur Munatius Plancus. « Le surnom d’Auguste caractérise les lieux saints, ceux où les augures consacraient quelque chose« . Gaius Octavianius devient donc Caesar Augustus, soit « César consacré ». Puis Auguste instaure le Principat en devenant Princeps Senatus, le Premier Sénateur. Pour Octavien, il s’agissait de mettre en place le Principat, idée émise par Cicéron, au nom de la Liberté Républicaine. Mais avec Auguste, ce terme prend la connotation de « Prince ». Octavien, attaché aux valeurs de Libertas et de Concordia, permet aux proscrits de rentrer à Rome (et à faire porter à Antoine toute la responsabilité des proscriptions). Enfin, Auguste possède désormais l’Imperium Maius, soit le Pouvoir Absolu sur toute la République.