10
déc

Le vêtement

   Posted by: lfpncornelius   in

Les Romains sont vêtus principalement de laine. Mais le vêtement qui distingue les Romains des autres peuples et la toge.

            La toge

Elle apparaît dès les Etrusques. A l’origine, le vêtement sert à couvrir tego. Cette couverture de laine est tout d’abord courte et rectangulaire. La toga romaine se distingue car elle prend une forme demi-circulaire. Sa longueur est de 6,50m et son diamètre de 2,50m. Cette étoffe reste écrue et d’une couleur blanche grisâtre. La toga est la marque du citoyen libre. Pour se vêtir, le citoyen s’aide de son esclave vestispicus qui l’aide à se draper correctement. On distingue:

La toga praetexta (toge prétexte): elle est teinte d’une large bande pourpre et portée par les familles sénatoriales.

La toga virilis (toge virile): toge blanche écrue portée par les citoyens âgés de plus de 17 ans.

La toge, habit du citoyen

 

            La tunique

C’est une grande chemise cousue sur les deux côtés, portée indifféremment par les hommes et par les femmes. Elle peut être en laine ou en lin.

            La stola

Les femmes mariées portent une robe longue (stola) à plis, resserrée à la taille et brodée dans le bas, sur le modèle grecque.

            Le pallium

Grand châle rectangulaire copié sur le manteau grec porté par les femmes.

            La paenula

Manteau sans manche porté par les pauvres et les esclaves.

            Les chaussures

On distingue les caligae (sandales des légionnaires) des soleae (sandales des civils). Les Romains pouvaient aussi porter des bottines (calcei). A l’intérieur, on portait des sortes de pantoufles (socci).

            Les bijoux

Les sénateurs et chevaliers portent un anneau en or, les citoyens un anneau en fer. Souvent, les bijoux masculins rappellent des victoires militaires.

Les femmes portent des bijoux de plus en plus luxueux: boucles d’oreilles (inaures), collier (manilia), bracelets (armillae) et bagues (anuli).

            Les cheveux

Jusqu’au milieu du IIIème siècle, les Romains portent les cheveux longs et la barbe, avant de se raser et de s’épiler selon le modèle grec.

Les femmes de l’époque républicaine se coiffent de manière simple, avec un chignon et des bandeaux dans les cheveux.